Présentation du jeu
Découverte du jeu > Qu'est-ce que EVE Online > Présentation du jeu
Dernière révision il y a 36 mois
J'ai réalisé une vidéo de présentation de EVE Online en huit minutes. Elle ne remplace pas cet article, mais peut le compléter et/ou offrir une alternative agréable à sa lecture :)

Qu'est-ce que EVE Online ?

Introduction

EVE Online est un jeu de type MMORPG (jeux en ligne massivement multijoueurs), dont le genre est largement dominé par World of Warcraft et ses nombreux clones. Mais au-delà du genre qu'ils ont en commun, toute comparaison s'arrête là. En effet, malgré cette domination, et d'ailleurs avant même que WoW n'existe, EVE Online a su tirer son épingle du jeu en proposant un gameplay original et complexe, le tout dans un univers de science-fiction sombre et violent.

Dans EVE Online, votre éventuelle expérience sur d'autres MMO ne vous sera que d'une piètre utilité, notamment si vous souhaitez rejoindre une corporation (l'équivalent d'une guilde dans d'autres jeux). Votre esprit d'initiative, votre sang-froid ou encore votre sens de la communication seront davantage mis à l'épreuve...

Trailer "this is EVE"

Avant de commencer à parler de EVE plus en détail, voici une vidéo officielle réalisée avec des vrais extraits de gameplay envoyés par des joueurs. CCP a conservé l'audio originel, et à reconstitué les visuels pour qu'on ne voie plus l'interface. Le résultat est grisant et, franchement, assez authentique. C'est à dire que les situations vues dans le trailer sont des situations pouvant réellement se passer en jeu.

On est très loin des trailers habituels qui sont très jolis, mais peu représentatifs du jeu !

 Regader la vidéo This is EVE (Unofficial French Subtitles)

LE développeur : CCP

Entrons donc dans le vif du sujet ! EvE Online est un jeu sorti en 2003 et développé par CCP Games, une société Islandaise. CCP base une partie de ses priorités sur ses capacités de communication et d’adaptation vis à vis de sa communauté (et ce ne sont pas des paroles en l’air). Au bord de la faillite en 2003, l’entreprise a su se redresser, créer quelque chose d’unique, et prospérer pour atteindre ce qu’elle est de nos jours, à savoir continuer à faire vivre un jeu pendant plus d'une décennie tel qu'EVE, tout en ayant des développements en cours sur le côté (Project Nova, EVE Valkirie, EVE Gunjack...)

La clé, la petite différence initiale qui change tout sur tous les plans, c’est que CCP a compris qu’au lieu de chercher à grandir, grandir et grandir en bouffant un maximum de parts de marchés en nivelant par le bas son jeu (jusqu’à le faire éclater comme un ballon qu’on gonfle trop), il valait mieux fidéliser une base de joueurs plus modeste mais bien plus fidèle… Et une fois en jeu, ça change tout ! Depuis les choix de gameplay jusqu’à la notion d’aboutissement, en passant par la valeur de l’investissement et de la confiance. Car alors, on peut créer des features importantes et révolutionnaires qui ne risquent pas de faire perdre à l’éditeur une partie de ses clients.

Combien d’entre vous ont déjà vu un MJ venir vous demander de manière spontanée si vous avez des questions et si tout va bien, lorsque vous débutez dans un MMO ? C’est arrivé à plusieurs de mes recrues. On peut dire ce que l’on veut, mais niveau relationnel CCP fait fort.

EVE, c'est aussi...

EVE c’est également la garantie d’une évolution perpétuelle d’un jeu qui vise à devenir « la simulation de SF ultime » (je cite). Le jeu a déjà connu plus de 20 extensions gratuites biannuelles (et désormais 1 release majeure toutes les huit semaines environ) à son actif, de nombreuses refontes graphiques… Le tout sur un seul serveur, nommé Tranquility, où l'ensemble des joueurs du monde entier se rencontre. A l'exception des joueurs chinois, qui ont leur propre serveur, Serinity.

EVE c'est également le lieu de la démesure. Batailles de centaines de personnes, corporations pouvant atteindre jusqu'à 14 000 membres, plus de 7500 systèmes solaires, des millions de vaisseaux détruits à jamais... voilà les chiffres auxquels vous pouvez être confrontés dans ce jeu. Ni l'un ni l'autre ne sont la norme, mais ils sont possibles et se produisent régulièrement. Quoi de plus authentique qu'un jeu qui ne met pas de barrière virtuelle pour limiter la puissance d'une organisation ? (Dans tous les autres MMOs, la taille des groupes de joueurs est limitée pour éviter qu'un de ces groupes prenne trop d'ampleur, et devienne plus difficile à contrôler.)

La sandbox :

Le coeur du jeu !

Contrairement aux autres MMOs, dans EVE Online les PNJ (Personnages non-joueurs) n’ont qu’un rôle marginal, tant dans l’économie du jeu que dans la progression du joueur, ou dans ses aventures. (C’est d’ailleurs le seul jeu qui peut se targuer d’employer avec légitimité le terme d’économie pour parler de son système commercial...)

Du coup le beau rôle revient aux joueurs ! Ce concept simple en théorie : le joueur est au centre de tout, mais extrêmement difficile à mettre en place, d'où l'absence de réelle concurrence dans le domaine.

Concrètement :

Prenez un objet, disons un vaisseau par exemple. Si vous avez utilisé un plan de construction original, c’est le seul objet qui provient de « nulle part », c’est à dire d’un PNJ. Tout le reste, depuis les minerais pour le fabriquer jusqu’à son acheminement dans l’endroit où vous l’avez vendu, en passant par les recherches effectuées sur ce plan, tout a été l’œuvre d’un ou (souvent) de plusieurs joueurs.

Pour votre progression, c’est la même chose. Pas besoin de développeurs pour rajouter sans cesse un nouveau champ de bataille ou un nouveau donjon lorsque vous avez fini le précédent. Dans EVE la progression est cyclique, c’est à dire que les objectifs que vous vous fixez ne dépendent que de vous.. Car vous pouvez tout faire… Ou presque, disons beaucoup de choses. C'est également vous qui définissez le moment où vous avez atteint votre objectif, et de là peut commencer un autre objectif (d'où le "cycle").

Cette liberté se retrouve également dans la manière dont on équipe ses vaisseaux, une infinité de combinaisons de modules étant possibles. Je définis souvent ce concept comme étant celui d’une boite à outils : Il y a beaucoup de choix, et c’est au joueur de composer en fonction de ses envies, de son style et de la situation. Cela fonctionne autant pour le vaisseau que pour des choses plus générales comme les objectifs évoqués ci-dessus.

Enfin prenons l’exemple d’une « zone dangereuse ». Dans un MMO classique les zones réservées aux joueurs aguerries le sont en raison des monstres qui y rodent, etc… Dans EvE, ce sont les joueurs qui font le danger. S’il n’y avait plus de joueurs, le jeu serait sécurisé à peu près partout.

Parlons maintenant des points clés d’EVE Online.

Points clés :

Liberté :

Déjà évoqué plus haut, ajoutons simplement que l’équilibre du jeu ne se situe pas au niveau d’une configuration d’équipement ultime que vous pourriez trouver pour votre vaisseau… Comprenez-le comme une partie d’échecs : Chaque module est fort, mais chaque module peut être contré par autre chose. Il n’y a pas de stratégie parfaite, seulement de l’adaptation. Cela ouvre d’ailleurs la voie à tout un tas de rôles que l’on n'a pas ailleurs : Éclaireur, espion… L’information permet d’adapter sa stratégie, et entre au moins autant en compte dans l’issue d’une bataille que les compétences de combat.

Accessibilité :

En raison de son serveur unique, le jeu est en anglais. La maîtrise de la langue n’est vraiment une barrière que pour apprendre les bases, plusieurs de mes recrues m’ayant confié après quelques mois de jeu ne même plus se rendre compte que le jeu était en anglais… Mais quand il faudra parler avec d’autres joueurs, des bases seront requises. (Ne serait-ce que pour comprendre que l’on vous rançonne ou que l’on vous propose la fin d’une guerre :p). Toutefois, si vous n’y arrivez pas, libre à vous de vous mettre dans une corporation de joueurs qui pourra régler ce genre de problèmes pour vous.

Sachez que le jeu a été traduit en français à la rentrée 2014. Je tiens toutefois à souligner que, si c'est une bonne chose pour l'accessibilité des tutoriels, vous passerez quand même à côté de beaucoup de choses si vous vous bornez à rester "entre français".

Toujours à propos de l’accessibilité, la question récurrente de débutants formatés par des années de MMOs « classiques » est « J’ai fini le tutoriel, je fais quoi ? ». Car oui, le fait d’être totalement libre vous impose aussi de vous trouver vos propres objectifs. On a parfois du mal à s’y faire au début, de ne plus avoir quelqu’un par dessus notre épaule pour nous dire d’aller tuer 25 sangliers. Il faudra alors faire preuve d'initiative et surtout, surtout, ne pas poursuivre le jeu en solo. Rester dans son coin à faire des missions ou du minage risque de juste de vous lasser au bout de quelques mois.

Jeu de groupe :

Le jeu de groupe, aussi con que cela paraisse, rebute aussi certaines personnes. EVE est un jeu fait pour être joué en groupe. Vous pouvez faire beaucoup de choses seul, mais ce n’est qu’en groupe que le jeu libère tout son potentiel.

Investissement :

La progression de votre personnage se fait par des skills qui s’améliorent avec le temps de la vie réelle. Ce qui signifie que votre temps de jeu importe peu, puisque votre personnage progresse avec ou sans vous. L’absence de restrictions ou de spécialisation vous laissant libre choix pour pouvoir absolument tout faire… Mais tout est une question de temps, et vous n’avez (presque) aucun moyen pour raccourcir ce temps. EVE est donc un jeu qui s’envisage sur la durée. Cela veut dire que qu’un joueur vétéran n’est pas extrêmement fort par rapport à ce que vous pourriez devenir en peu de temps… Mais lui sera bon dans plus de domaines.

C’est un moyen de laisser leur chance aux nouveaux joueurs tout en donnant un vrai avantage aux vétérans (repensez à ma métaphore des échecs, débloquer plus d’options pour agir est toujours un plus). A noter également qu’EVE propose différentes structures de gameplay permettant aux débutants de s’amuser même en PvP, c’est le cas par exemple du factionnal warfare dont certains objectifs ne sont accessibles qu’aux premières classes de vaisseaux. (Tout le monde se retrouve donc -plus ou moins- sur un pied d’égalité)

Toujours sur l’investissement, la grande variété de mécanismes et leur profondeur, signifie également plus de complexité pour le joueur, la courbe de progression et d’apprentissage est donc plus lente. (Mais si vous êtes en train de lire cette phrase, c’est que vous êtes entre de bonnes mains ! :p)

D’ailleurs, puisqu’on parle des confrontations entre joueurs, il est bon de noter qu’avoir les ressources et la puissance théorique ne fait pas tout dans EVE. Il s’agit avant tout de savoir quelles ressources amener à quel moment. C'est en cela que l'équilibrage du jeu est génial ! Les petits vaisseaux sont tout à fait viables en PvP, et les gros vaisseaux sont loin d'être le choix "end-game" et l'arme ultime.

Enjeu :

Ce qui fait tout le sel de EVE.

Ici, pas de notion de remboursement. Ce qui est perdu est perdu, ce qui est volé ou arnaqué est propriété du voleur/arnaqueur. Cela veut dire que la perte d’un vaisseau signifie que vous devrez le racheter et le ré-équiper, qu’une arnaque ne sera pas remboursée par les Maîtres du jeu, etc… Les relations entre membres au sein d’une corporation de petite taille sont souvent bien plus basées sur la confiance qu’ailleurs. « Serrer les fesses ensemble, ça crée des liens ! »

De même, les objectifs que vous réalisez se font sur du long terme, plusieurs jours, semaines, voir mois… Il y a beaucoup plus d’enjeux lorsque quelqu’un ou quelque chose vient mettre en péril vos projets !

Nul me direz-vous ? Que nenni ! C’est la notion de risque qui donne cette sensation unique aux combats PvP, c’est la difficulté de réalisation qui donne le bonheur unique d’accomplir un objectif complexe… Comment croyez vraiment que EVE a réussi à garder sa base de joueurs depuis 2003 ?

Je peux donc vous garantir (droit dans les yeux si je pouvais !) que le plaisir retiré en jouant à EVE est à la hauteur du temps passé à réaliser les objectifs. (C’est aussi le seul jeu où il nous est arrivé d’avoir un sourire jusqu’aux oreilles après une défaite cuisante)

Pour conclure :

Nous arrivons maintenant à la conclusion de cette présentation. En plus de vous remercier pour votre lecture, j’ajouterais le mot de la fin :

Non, EVE n’est clairement pas fait pour tout le monde. C’est un jeu mature où la moyenne d’age est autour de la trentaine, où l’on ne peut pas trouver du « fun instantané » comme sur Call of’… Néanmoins n’oubliez pas que des mécanismes qui ne vous sont pas coutumiers, ne vous sont pas forcément inadaptés ;). Ça n’est pas parce que l’on vous a habitué à un style de MMOs qu’une autre approche n’est pas intéressante.

Afin de compléter tout ceci, voici une vidéo réalisée par CCP, et dont le but est d’illustrer le concept de Sandbox et de causalité. :

Attention : EVE ne se joue pas à la manette. Ce n'est pas un jeu de dogfight, c'est un jeu de PvP stratégique qui passe donc par des "ordres" que vous donnez à votre vaisseau.

Le jeu vous intéresse ? N'oubliez pas d'utiliser le programme de parrainage pour la création de votre compte !